Quel est le végétal qui appartient aux plus anciennes plantes de l’Égypte ancienne, connu pour son utilisation alimentaire ?  C’est le petit tubercule brun jaunâtre du souchet ou Cyperus esculentus L. de la famille des cyperaceae, désigné aussi par noix tigrée.

Les Égyptiens en consommaient déjà bien avant notre ère ; elle servait à la confection de gâteaux.
Le souchet (ou noix tigrée) est très connu en Espagne sous le nom de « chufa » et sert à la préparation d’une boisson locale « l’orchata de souchet » (orgeat de souchet).
Les pêcheurs de carpes l’utilisent pour sa particularité de ne pas être digérée totalement par les poissons.

Les qualités nutritionnelles de la noix tigrée

Sa saveur est un peu sucrée avec un goût de noisette. Elle présente d’excellentes qualités nutritionnelles par sa richesse en minéraux et vitamines (fer, phosphore, potassium, vitamine C et E). Sa composition avec 82 % d’acides gras insaturés est proche de celle de l’huile d’olive.
Moins populaire chez nous, elle commence doucement à se faire apprécier.
On peut la consommer crue ou sous forme de farine pour les intolérances au gluten.

Système immunitaire, transit et coupe-faim

Elle stimulerait le système immunitaire par la production de probiotiques, et faciliterait le transit.
On note également un léger effet « coupe-faim » par son action de ralentissement de la digestion.
L’anecdote sur la noix tigrée : sa richesse en huile a fait envisager sa culture pour la production de biodiesel…

15/09.2015

Dr Danielle COLONGEON-BOUKOBZA
Phytothérapie-Homéopathie