Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Inscription Newsletter

Pourquoi et comment devenir sophrologue quand on est aide soignant(e) ?

Pour les aides-soignants, dont le quotidien est rythmé par l'attention et le soin portés à autrui, devenir sophrologue ou apprendre à pratiquer la sophrologie peut être une voie vers une meilleure compréhension de soi et des autres, un outil précieux pour cultiver le bien-être physique et mental, mieux accompagner, donner à sa vocation d'autres perspectives... 

7 min. de lecture

publié le

par Victoria

Partage:

Pour les aides-soignants, dont le quotidien est rythmé par l’attention et le soin portés à autrui, devenir sophrologue ou apprendre à pratiquer la sophrologie peut être une voie vers une meilleure compréhension de soi et des autres, un outil précieux pour cultiver le bien-être physique et mental, mieux accompagner, donner à sa vocation d’autres perspectives… 


Les raisons qui motivent un virage professionnel, chez les aides-soignants, peuvent être multiples :

  • Les difficultés et conditions de travail ;
  • La perte de ce qui est essentiel et donne du sens au quotidien : l’attention et la patience accordées aux patients, à cause de la charge de travail et du manque de moyens des établissements ; 
  • Le besoin de prendre soin des autres autrement ;
  • Le manque d’épanouissement personnel à cause du rythme de vie ;
  • L’envie de s’ouvrir à de nouvelles perspectives professionnelles.


Que faire après aide soignant(e) ?

Il est important, avant toute chose, d’examiner vos intérêts, vos compétences et vos objectifs de carrière, ainsi que vos contraintes de vie, pour choisir la meilleure voie. Une voie épanouissante professionnellement, personnellement, et viable sur le plan financier.
Une discussion avec un conseiller en orientation professionnelle ou une recherche approfondie sur les options de formation et de carrière est donc fortement recommandé.


Quelles reconversions possibles pour un(e) aide-soignant(e) ?

Les aides-soignants ont souvent des expériences et compétences transférables à des activités similaires. Voici quelques options possibles :

  • Infirmier/infirmière: Si vous êtes aide-soignant, vous avez déjà une base solide concernant les soins de santé. Devenir infirmier ou infirmière peut donc être une progression naturelle, après une formation supplémentaire.
  • Assistant/assistante médical/e : Les assistants médicaux travaillent aux côtés de médecins dans divers environnements, fournissant un soutien administratif et clinique.
  • Éducateur/éducatrice en santé : Au sein d’écoles, de communautés ou d’institutions médicales pour enseigner et promouvoir des pratiques d’hygiène saines.
  • Travailleur/travailleuse social : Si vous êtes intéressé par le soutien aux personnes dans le besoin, une reconversion dans le milieu du social pourrait être une option, dans des domaines tels que la protection de l’enfance, les soins aux personnes âgées ou encore le soutien aux personnes handicapées.
  • Technicien/technicienne en pharmacie : Les aides-soignants possèdent souvent une connaissance pratique des médicaments et des soins aux patients, ce qui peut être utile pour devenir technicien en pharmacie.
  • Formation en soins aux personnes âgées ou en soins palliatifs : Vous pouvez envisager une formation supplémentaire dans ces domaines pour vous spécialiser.
  • Gestionnaire de cas: Les gestionnaires de cas travaillent à la coordination des services pour les patients, aidant à planifier et à organiser les soins médicaux.
  • Travailleur/travailleuse de soutien communautaire : Soit le fait de travailler dans des organisations communautaires pour aider les personnes défavorisées ou ayant des besoins particuliers.

Ces suggestions ne représentent évidemment qu’un échantillon des nombreuses possibilités de reconversion pour les aides-soignants.


Pourquoi la sophrologie représente une opportunité de reconversion ? 

La sophrologie est une technique de bien-être qui permet, par le biais de la respiration, la visualisation ou encore certaines postures, à se recentrer sur soi, afin de s’apaiser et de chasser le stress. Elle vise à obtenir une harmonie entre le corps, l’esprit et les émotions.
Cette méthode cherche aussi à stimuler le potentiel individuel pour encourager l’épanouissement personnel.

Que fait un sophrologue ?

La mission d’un sophrologue est d’accompagner son client vers une conscience de soi et un mieux être général. Il doit être à l’écoute, faire preuve d’empathie et être bienveillant. Il doit établir un climat de confiance avec son client et garder pour lui l’échange.

Pourquoi une aide-soignante voudrait elle se former à la sophrologie ?

Se former à des pratiques thérapeutiques naturelles, quand on est aide-soignant(e), présente plusieurs avantages : 

  • Si vous êtes à la recherche d’une nouvelle orientation professionnelle, les compétences requises par les métiers du bien-être, comme celui de sophrologue, sont en lien direct avec vos compétences initiales.
  • Certaines pratiques, comme celle de la sophrologie, permettent de mieux gérer les défis émotionnels et physiques du métier, et d’améliorer le bien-être et les soins dispensés aux patients.

Quels débouchés dans le cadre d’une reconversion ?

  • Sophrologue indépendante : pour son propre cabinet de sophrologie et accompagner des individus en séances individuelles ou en groupe. Les publics sont variés, des enfants aux personnes âgées.
  • Sophrologue en entreprise : elle peut intervenir en entreprise pour aider les professionnels à gérer le stress, à améliorer leur bien-être au travail ou à favoriser la cohésion d’équipe.
  • Sophrologue en structure spécialisée : les centres de thalassothérapie, les structures de médecine alternative, les ehpad ou les instituts de formation peuvent avoir besoin de sophrologues pour compléter leur offre de services.
  • Sophrologue dans le monde médical : les hôpitaux et autres structures de santé peuvent faire appel à un sophrologue pour aider les patients à gérer l’anxiété liée à la maladie ou à la convalescence.

Enfin, un(e) aide-soignant(e) peut également choisir de conserver son activité, tout en se formant à la sophrologie pour enrichir sa pratique professionnelle et offrir un service plus complet à ses patients.


La sophrologie, un métier d’accompagnement ouvert aux reconversions professionnelles

Comment se reconvertir en tant que sophrologue ?

Si votre but est de devenir sophrologue, avant de vous reconvertir, prenez bien le temps de réfléchir à votre engagement. Il s’agit d’une formation assez dense, qui demande de l’organisation et de la patience. Outre cela, vous devez prendre également en considération que vous serez auto-entrepreneur, donc que vous devrez gérer plusieurs casquettes : comptable, marketing, etc.

Si après avoir mûrement réfléchi à votre projet vous êtes toujours motivé, vous pouvez commencer vos recherches pour trouver l’école adéquate. Pour être sure de la qualité des formations proposées, vous pouvez vérifier quelques points clés pour vous aider à choisir comme : l’approche des fondateurs, le degré scientifique des cours, l’expertise des concepteurs de formation et des tuteurs, le programme, les débouchés possibles, etc.
Il faudra aussi vous renseigner, selon votre situation, sur les différents moyens de financements possibles.

Quels niveaux d’études et diplômes pour exercer en tant que sophrologue ?

Pour exercer, en tant que sophrologue, si vous choisissez la formation d’Hippocratus en sophrologie, vous devrez justifier d’un baccalauréat ou bien de 2 années d’expérience dans le secteur du bien-être et des soins naturels. La formation est donc tout à fait accessible aux aides-soignant(e)s. 

Les formations de sophrologues ne donnent pas accès à un diplôme d’état, cependant chez Hippocratus, vous obtiendrez un certificat et un titre RNCP.

Le saviez vous ?

Le titre RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) est une certification qui atteste des compétences et connaissances nécessaires pour exercer un métier. Ce titre, reconnu par l’État, est attribué à l’issue d’une formation professionnelle.

Concernant la sophrologie, le titre RNCP n’est pas une obligation pour exercer. Il reste cependant un gage de qualité et de sérieux, attestant d’une formation suivie et d’une compétence reconnue dans le domaine.

Il y a plusieurs niveaux de titres RNCP, de I à V, correspondant respectivement à un niveau de formation allant de Bac +5 à inférieur au Bac. Un sophrologue certifié RNCP a généralement un titre de niveau III (équivalent à un Bac+2).


Sophrologue : quel salaire ?

Le salaire d’un sophrologue peut varier en fonction de plusieurs facteurs comme le nombre d’années d’expérience, le statut (salarié ou indépendant), ou encore le nombre de consultations réalisées.

  • Début de carrière : Un sophrologue en début de carrière peut percevoir un salaire net mensuel d’environ 1 400€.
  • Milieu de carrière : Avec une expérience de 4 à 9 ans, le salaire moyen peut atteindre 1 580€.
  • Fin de carrière : Un sophrologue avec plus de 20 ans d’expérience peut toucher un salaire de 2 320€.

Il est à noter que ces chiffres sont des moyennes, le salaire peut varier de manière significative selon le nombre de clients et les honoraires pratiqués. Pour un sophrologue libéral (indépendant), la rémunération dépend du nombre de clients et des honoraires pratiqués.

Laisser un commentaire

S'inscrire à la Newsletter Nos Formations

Articles similaires

Pourquoi aucune formation en naturopathie n'est reconnue par l'État en France ?

Pourquoi il n’existe pas de formation en naturopathie reconnue par l’État ?

Aujourd’hui, certains pays reconnaissent et encadrent l'enseignement et la pratique de la naturopathie, à l’instar de l’Allemagne, l’Australie, la Suède, le Canada ou encore le Royaume-Uni. Mais d’autres, comme la ...

Lire plus

Exercer la naturopathie en ligne : nos conseils pour développer son activité

Pas toujours évident de se lancer en tant que professionnels de la naturopathie. Face à l'intérêt croissant que suscite la pratique ces dernières années en France, il est parfois compliqué ...

Lire plus

Guide complet pour choisir sa formation de naturopathe

Formation Naturopathe : Guide Complet

La naturopathie, une approche holistique de la santé, gagne en popularité alors que de plus en plus de personnes recherchent des alternatives naturelles pour améliorer et stabiliser leur bien-être global. ...

Lire plus