Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Inscription Newsletter

Remèdes naturels pour des dents blanches

Signe de communication majeur, le sourire revêt une symbolique et une importance non négligeable dans notre rapport aux autres et dans la société de façon générale. Avoir de belles dents blanches représente un atout quant à l’appréciation et au regard que l’on porte sur soi.  Et pour cause ! Afficher un sourire éclatant contribue généralement à améliorer sa confiance en soi et à se sentir bien dans sa peau. Mais ...

9 min. de lecture

publié le

par Lola

Partage:

Signe de communication majeur, le sourire revêt une symbolique et une importance non négligeable dans notre rapport aux autres et dans la société de façon générale. Avoir de belles dents blanches représente un atout quant à l’appréciation et au regard que l’on porte sur soi.  Et pour cause ! Afficher un sourire éclatant contribue généralement à améliorer sa confiance en soi et à se sentir bien dans sa peau.

Mais les dents, qu’il s’agisse de facteurs génétiques, médicaux ou liés à notre hygiène de vie, peuvent perdre de leur blancheur et jaunir avec le temps. Loin d’être une fatalité, il existe des solutions naturelles pour remédier à cela et des astuces pour prendre soin de sa dentition au quotidien.   

Quelles sont les caractéristiques des dents ? 

Les dents, qui sont initialement au nombre de 32 (dents de sagesses comprises), sont des organes qui se composent d’une partie visible (la couronne) et d’une partie cachée, la racine. Chacune des dents est composée de trois tissus :

  • l’émail :  il s’agit de la couche la plus externe et la plus dure de la dent. Elle protège les couches internes contre l’usure mécanique et les attaques acides.
  • la dentine : cette couche est plus souple et plus élastique que l’émail, située sous celui-ci et entourant la pulpe. Elle supporte l’émail et absorbe les chocs.
  • la pulpe : elle fournit des nutriments et une sensation à la dent. La pulpe est essentielle pour la formation de la dentine et pour la réponse aux stimuli (douleur, pression, température), car elle contient les nerfs et les vaisseaux sanguins. 

Nous possédons tous 8 incisives, 4 canines, 8 prémolaires et 12 molaires qui forment notre mâchoire. Les dents sont cruciales pour la digestion mécanique des aliments. Elles permettent de découper, broyer et écraser les aliments en morceaux plus petits, facilitant ainsi la digestion chimique par les enzymes salivaires et les sucs digestifs. Les dents protègent la langue et les gencives lors de la mastication et jouent un rôle dans les expressions faciales et la communication non verbale.

Elles aident à former certains sons en fournissant un point de contact pour la langue et les lèvres.

Bon à savoir : la teinte naturelle des dents est variable d’un individu à l’autre et c’est la dentine qui est responsable de celle-ci, non pas l’émail comme on pourrait à tort le penser. 

Pourquoi les dents jaunissent elles ?

Avec le temps et l’âge, les dents perdent inévitablement de leur éclat. Mais il existe différents facteurs, aussi bien internes qu’externes qui sont à l’origine, ou qui favorisent, le phénomène de jaunissement des dents. 

Les facteurs endogènes de jaunissement 

On appelle facteurs endogènes, les facteurs internes à notre organisme entraînant un phénomène de jaunissement des dents. Parmi eux, il est possible de citer : 

  • le vieillissement naturel ;
  • la génétique et l’hérédité de teintes ; 
  • la prise de certains médicaments comme les antihistaminiques, les traitements pour l’hypertension, et les antipsychotiques par exemple ; 
  • les infections et les traumatismes dentaires. 

Plus difficiles à contrer, les facteurs de jaunissement inhérents à notre organisme peuvent néanmoins être atténués en améliorant son hygiène de vie et en prenant soin de sa santé bucco-dentaire au quotidien.  

Les facteurs exogènes de perte de blancheur des dents 

A contrario, la consommation de certaines boissons, ou encore le tabagisme, sont des facteurs extérieurs qui tachent et ternissent les dents. Ce n’est un secret pour personne, la cigarette est néfaste pour votre dentition. Le goudron et la nicotine contenus dans une cigarette provoquent des taches jaunes ou brunâtres qui peuvent devenir permanentes après plusieurs années de tabagisme. 

Parmi les boissons à éviter, ou du moins à consommer avec modération, on peut citer le vin rouge, le café et le thé (surtout le thé noir) qui sont riches en tanin et qui ont tendance à ternir, voire tacher la dentition. Les boissons gazeuses sucrées comme les sodas sont également à éviter, car leur acidité peut endommager et fragiliser l’émail sur le long terme. 

D’autre part, une mauvaise hygiène bucco-dentaire qui conduit à l’accumulation de tartre et de plaque dentaire est par ailleurs un facteur favorisant le jaunissement dentaire. 

Nos astuces pour prendre soin des dents au quotidien 

Avoir une bonne hygiène bucco-dentaire au quotidien est essentiel ! Pour ce faire, il est important de rendre visite à votre dentiste 1 à 2 fois par an au minimum. Un bon détartrage et des conseils avisés vous feront le plus grand bien ! 

Après chaque repas, pensez à vous brosser les dents, et ce, pendant au moins 3 minutes. Cela permettra d’éliminer un maximum de bactéries et de lutter contre la plaque dentaire. Vous pouvez parfaire le brossage avec des brossettes ou bien du fil dentaire. Il est conseillé de changer votre brosse à dents tous les 3 mois, et d’en choisir une adaptée à vos besoins (souple, medium…). De même pour le dentifrice (dents sensibles, etc.). Enfin, effectuez des bains de bouche 2 à 3 fois par semaine pour assainir les gencives, les dents et les muqueuses. 

En outre, une bonne alimentation permet de maintenir les dents en bonne santé. On évitera donc tous les aliments acides ou sucrés et on s’orientera plutôt vers des produits riches en calcium.

Faites également attention à éviter le grignotage entre les repas !

Comment blanchir les dents naturellement ?

‍Source de complexe, un sourire gâché par des dents jaunes est souvent très mal vécu socialement. Pour redonner de la brillance et une seconde blancheur, il existe des remèdes naturels moins corrosifs que les produits chimiques dentaires et les produits de blanchiment dents qu’on peut retrouver de plus en plus en vente libre.

Le citron : efficace pour blanchir, mais avec grande prudence 

Le citron possède de nombreux bienfaits, dont celui de permettre de redonner de l’éclat aux dents. D’ailleurs, on l’utilise aussi pour blanchir les ongles, du fait de ses propriétés antioxydantes.

Cependant, il faudra l’utiliser avec prudence en raison de son acidité qui peut fortement attaquer l’émail dentaire en cas d’utilisation excessive !

Le charbon végétal : un actif efficace

Dotée de propriétés absorbantes, le charbon actif a une structure poreuse qui lui permet d’absorber les particules et les taches de surface des dents. Cela peut aider à éliminer les taches causées par le café, le thé, le vin et le tabac.

Le charbon actif peut être abrasif. Une utilisation excessive peut endommager l’émail des dents, rendant les dents plus sensibles et plus susceptibles aux caries.

L’huile de coco : un antibactérien naturel 

L’huile de coco, grâce à ses propriétés antibactériennes et sa capacité à éliminer les taches de surface, peut contribuer à des dents plus blanches et à une meilleure santé bucco-dentaire. Le bain de bouche à l’huile de coco (oil pulling) et l’utilisation d’un dentifrice maison à base d’huile de coco sont des méthodes courantes.

Attention toutefois, car il est important de l’utiliser avec précaution et de continuer à suivre une routine de soins dentaires conventionnelle pour maintenir une bonne santé bucco-dentaire !

Le bicarbonate de soude pour un détartrage naturel 

On ne le présente plus, cet ingrédient incontournable pour blanchir les dents et luttant contre leur jaunissement. Détartrant naturel, le bicarbonate de soude dispose de propriétés abrasives douces qui permettent de réduire la plaque dentaire. Il permet aussi d’assainir la bouche et de prévenir la formation de caries.

Pour l’utiliser : 

Appliquez une fois par semaine un peu de poudre de bicarbonate de soude sur la brosse à dents, à la place du dentifrice.  

Mise en garde

Le bicarbonate de soude est un agent abrasif, bien qu’il soit doux. Il est fortement déconseillé de l’utiliser de façon intensive et prolongée parce qu’il peut endommager l’email et agresser les gencives. Il est donc recommandé d’espacer les utilisations d’une dizaine de jours. D’autre part, l’usage du bicarbonate est déconseillé aux personnes qui ont par nature des dents et des gencives sensibles, ainsi qu’à celles portant un appareil orthodontique. 

Prenez immédiatement rendez-vous chez un médecin ou dentiste si vous rencontrez une anomalie ! 

Prenez immédiatement rendez-vous chez un médecin ou dentiste si vous rencontrez une anomalie ! 

‍De manière générale, fabriquer soi-même ses cosmétiques revêt de nombreux avantages,  notamment le fait d’exclure de la composition les produits chimiques. 

Notre recette de dentifrice blanchisseur au charbon maison

Cette recette maison ne remplace en aucun cas une visite régulière chez votre dentiste !

Les ingrédients pour 30 g : 

  • 6 cuill. à soupe d’huile de coco
  • 6 cuill. à soupe d’argile verte ou blanche ultraventilée (environ)
  • 1 pointe de couteau de charbon en poudre activé
  • 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de tea tree ou de menthe poivrée

Le matériel : 

  • 1 bol en inox
  • 1 mini fouet 
  • 1 cuillère en bois
  • 1 contenant en verre de 30 g

La préparation : 

Dans le bol, mélangez l’huile de coco liquide, l’argile et le charbon, jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Ajoutez de l’huile si la préparation s’effrite, ou au contraire de l’argile (mais pas de charbon !) si la consistance est trop liquide. Ensuite, versez l’huile essentielle choisie, mélangez et transvasez la préparation dans le contenant.

Comment l’utiliser ? 

Pour éviter de contaminer votre préparation, vous pouvez utiliser une petite spatule en plastique ou en bois pour appliquer le dentifrice sur la brosse à dents. Si vous avez les dents sensibles, il ne faut pas utiliser de l’argile, mais du carbonate de calcium, plus doux, et soyez vigilant quant à l’utilisation du dentifrice !

Laisser un commentaire

S'inscrire à la Newsletter Nos Formations

Articles similaires

Pourquoi suivre une formation en phytothérapie pour découvrir l’herboristerie ?

L'usage des plantes par l'être humain, pour se soigner et soulager les maux du quotidien, remonte à des millénaires. Il puise ses origines dans la pharmacopée chinoise et indienne, et ...

Lire plus

Les fruits et légumes de l’été

Si leurs couleurs, leur fraîcheur et leur saveur rendent les repas plus attrayants visuellement et gustativement, les fruits et légumes d'été contribuent surtout à une alimentation équilibrée et nutritive. Riches ...

Lire plus

Les bons réflexes naturels pour protéger sa peau du soleil

Comment préparer sa peau au soleil naturellement ?

L'été pointe le bout de son nez. On a qu'une seule hâte : profiter du soleil. Mais attention, il est primordial de bien préparer sa peau pour éviter les éventuels ...

Lire plus