Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Inscription Newsletter

Comprendre la phytothérapie équine pour le bien-être du cheval

La phytothérapie équine est une branche de la médecine vétérinaire, qui consiste à utiliser les plantes médicinales pour prévenir voire traiter les maladies et les blessures des chevaux. Elle peut être utilisée seule ou en complément des traitements classiques. Avis à tous les passionnés et propriétaires d'équidés, Hippocratus vous emmène à la découverte de ses bienfaits ! Notre organisme vous propose même une formation pour apprendre à l'utiliser au quotidien ...

9 min. de lecture

publié le

par Pauline

Partage:

La phytothérapie équine est une branche de la médecine vétérinaire, qui consiste à utiliser les plantes médicinales pour prévenir voire traiter les maladies et les blessures des chevaux. Elle peut être utilisée seule ou en complément des traitements classiques.
Avis à tous les passionnés et propriétaires d’équidés, Hippocratus vous emmène à la découverte de ses bienfaits !
Notre organisme vous propose même une formation pour apprendre à l’utiliser au quotidien et prendre soin de votre cheval et de son bien-être !


Phytothérapie équine : les bienfaits des plantes pour les chevaux

Le cheval, ce végétarien nomade, sait choisir dans son habitat originel les plantes qui lui conviennent. Malheureusement, la dégradation de l’environnement et sa domestication par l’être humain le contraignent à s’en remettre désormais à autrui.

Les plantes médicinales revêtent d’innombrables bienfaits pour le cheval et sont une réponse efficace aux différentes problématiques que peuvent rencontrer son bien-être et sa santé : amélioration de la circulation sanguine, problème de reins et de foie, dérèglement hormonal, défenses immunitaires faibles, élimination des déchets et toxines, drainage de l’organisme, douleurs articulaires, troubles du comportement (anxiété, stress, changements d’humeur…), allergies, rhumes, bronchites, coliques, problèmes de cardio ou de souffle, troubles cutanés, etc.

Passiflore, harpagophytum (ou griffe du diable), laurier noble, ortie, aubépine, échinacée… Il existe une multitude de plantes, de compléments alimentaires et de produits naturels redoutables d’efficacité pour panser les maux de votre cheval et prendre soin de son système immunitaire et circulatoire, son appareil digestif et respiratoire, ses pieds et sabots, etc.

Harpagophytum : une plante anti-inflammatoire

L’Harpagophytum, également connu sous le nom de « griffe du diable », est une plante originaire d’Afrique du Sud. Elle est souvent utilisée en médecine traditionnelle pour ses propriétés anti-inflammatoires. Et c’est justement en raison de ses effets potentiels sur les inflammations que l’Harpagophytum est également explorée pour une utilisation chez les chevaux, en particulier pour soulager leurs problèmes articulaires.

Passiflore : une solution anti-stress pour les chevaux

La passiflore (Passiflora incarnata) est une plante connue pour ses propriétés sédatives et calmantes. Elle est très utilisée comme solution pour aider à réduire le stress chez les chevaux.

Prêle des champs et reine des prés

La prêle des champs, par exemple, riche en silice, en potassium et en calcium, est utilisée en phytothérapie équine pour ses propriétés diurétiques, dépuratives et reminéralisantes. La reine des prés, quant à elle, est connue pour ses propriétés antispasmodiques et anti-inflammatoires, dues à l’acide acétylsalicylique qu’elle contient. Elle est donc souvent utilisée pour traiter les inflammations et les douleurs musculaires, les raideurs et les courbatures, mais aussi la fourbure chronique chez du cheval.


Ce que peut soigner la phytothérapie équine

La phytothérapie offre des solutions naturelles pour préserver la santé des chevaux. Voyons quelques champs d’application possibles…

Gestion du stress et de l’anxiété chez le cheval

Dans la gestion du stress et de l’anxiété chez le cheval, la phytothérapie est souvent utilisée comme complément aux approches conventionnelles. Lors de l’utilisation de la phytothérapie pour la gestion du stress et de l’anxiété chez les chevaux, il est important de prendre en compte la spécificité de chaque individu. La phytothérapie ne doit toutefois pas remplacer une approche globale de gestion du stress, qui peut également inclure des modifications de l’environnement, de l’alimentation et du travail.

Traitement naturel de l’arthrose équine

Le traitement naturel de l’arthrose équine est possible avec la phytothérapie. Elle contribue à soulager les symptômes et améliorer la qualité de vie du cheval. Cependant, il est important de souligner que la phytothérapie ne peut pas guérir l’arthrose. La modification de l’alimentation, l’exercice modéré et l’aménagement de l’environnement peuvent également être prises en compte dans le plan global de soins pour le cheval arthrosique.

Renforcement de la défense immunitaire du cheval

Le renforcement de la défense immunitaire du cheval à l’aide de la phytothérapie peut être une approche complémentaire intéressante. La phytothérapie peut être intégrée à une approche globale de la santé et du bien-être de l’animal, mais elle ne remplace pas une alimentation équilibrée, une bonne gestion de l’environnement et des soins vétérinaires appropriés.

La phytothérapie : un plus pour les chevaux de courses

La phytothérapie peut être envisagée comme un complément pour les chevaux de courses dans le but de favoriser leur bien-être général, de soutenir leur système immunitaire, ou de traiter certaines conditions spécifiques. Les chevaux de courses sont soumis à un stress intense sur leurs articulations. Des plantes comme l’Harpagophytum, connues pour ses propriétés anti-inflammatoires, pourraient être utilisées pour soutenir la santé articulaire et atténuer l’inflammation. Mais aussi, comme nous l’avons dit plus haut pour le stress et l’anxiété. En effet, les conditions de course, le transport fréquent peuvent induire du stress chez les chevaux de courses.

A noter que dans le cadre de compétitions équestres, il est important de vérifier les règlements en vigueur concernant l’utilisation de substances, y compris les suppléments à base de plantes. Certains composés présents dans les plantes peuvent être détectables dans les tests antidopage.

Traitement des allergies chez le cheval avec la phytothérapie

Le traitement des allergies chez le cheval, y compris l’allergie cutanée ou la dermite, peut parfois être abordé avec les solutions naturelles de phytothérapie.

Phytothérapie pour le soin des pieds du cheval

La phytothérapie peut être intégrée au soin des pieds du cheval pour favoriser la santé et la résistance des sabots. Les plantes utilisées en phytothérapie pour le soin des pieds du cheval, vont permettre notamment de renforcer la corne des sabots et favoriser leur croissance et leur solidité.

Prévention et traitement de la fourbure chez le cheval : l’apport de la phytothérapie

La fourbure est un trouble douloureux et éventuellement grave chez les chevaux, caractérisé par une inflammation des structures du pied, en particulier des lamelles à l’intérieur du sabot.

En tant qu’analgésique naturel, l’Harpagophytum en phytothérapie peut aider à atténuer la douleur associée à la fourbure, y compris dans les tissus sensibles des pieds.


Précautions et contre-indications en phytothérapie équine

L’utilisation de la phytothérapie équine nécessite certaines précautions et doit être effectuée avec discernement. Car même si la phytothérapie comporte moins d’effets secondaires qu’un traitement classique médicamenteux, et qu’elle est tout indiquée dans le cadre de problèmes chroniques des chevaux, elle n’en demeure pas moins pétrie de recommandations et précautions.

  • Les dosages doivent être suivis avec précision. Les plantes peuvent avoir des effets différents en fonction de la quantité utilisée, et des doses excessives peuvent entraîner des effets indésirables ou toxiques (attention par exemple aux femelles gestantes ou allaitantes).
  • De plus, certaines plantes peuvent interagir avec des médicaments vétérinaires. Il est crucial de s’en remettre à un vétérinaire ou d’avoir été formé à la phytothérapie équine afin d’éviter des interactions potentiellement dangereuses.
  • Certaines plantes peuvent être toxiques pour les chevaux. Il est impératif de s’assurer que les plantes utilisées sont sécuritaires pour les équidés et de maîtriser les spécificités de chaque plante avant de les administrer.

Les chevaux peuvent réagir de manière différente aux plantes. C’est pour toutes ces raisons que consulter un vétérinaire, un praticien de la phytothérapie équine est nécessaire pour obtenir des conseils adaptés à la situation particulière de votre cheval. Ou tout simplement se former à la phytothérapie équine. Et cela tombe bien, on vous explique la formation phytothérapie équine que nous dispensons chez Hippocratus.


Formation en phytothérapie équine : pour qui et pourquoi ?

‍‍Vous l’aurez compris, la phytothérapie est une discipline qui s’avère précieuse pour le bien-être et la santé de vos chevaux. Néanmoins, il est primordial de faire appel à un professionnel formé ou de soi-même s’y être formé pour prodiguer ces soins médicinaux.

Une formation en phytothérapie équine pour préserver la santé des chevaux naturellement

La formation que nous proposons chez Hippocratus s’adresse aux personnes souhaitant :

  • exercer en tant que conseiller de vente en phytothérapie équine au sein de boutiques spécialisées par exemple.
  • assurer les soins adaptés en fonction des troubles du cheval, en tant que professionnel ou à titre de particulier.
  • étendre ses connaissances en soins naturels en tant que professionnel dans le domaine équin.


Se former à la phytothérapie équine

Pour débuter, vous allez apprendre les fondements de la phytothérapie, les principales plantes qu’elle mobilise et leurs propriétés, ainsi que l’anatomie et la physiologie du cheval. Vous apprendrez également à identifier les risques et contre-indications de l’usage de certaines plantes et associations en fonction des troubles qui peuvent être rencontrés.

À l’issue de la formation, vous serez en mesure d’informer, de conseiller et d’orienter sur les mises en application de la phytothérapie équine, avec efficacité, en fonction des pathologies, risques, précautions d’emploi, etc. Vous deviendrez le cavalier de l’équilibre et du bien-être de ces animaux.
Vous pourrez intervenir au sein de boutiques spécialisées, en pharmacie, en parapharmacie, en herboristerie, créer ou reprendre un commerce dédié ou bien un cabinet de conseil.

https://youtube.com/watch?v=y9yQnl5-glI%3Fstart%3D98%26enablejsapi%3D1%26origin%3Dhttps%253A%252F%252Fwww.hippocratus.com

Laisser un commentaire

S'inscrire à la Newsletter Nos Formations

Articles similaires

La phytothérapie : bienfaits des plantes médicinales et utilisations

La phytothérapie, technique de soin naturel basée sur l'utilisation des plantes médicinales, offre un bon complément -voire une alternative- à certains traitements conventionnels, pour apaiser nombre de troubles. Cependant, son ...

Lire plus

Vertus et contre-indications de la gelée royale

Gelée royale : vertus et utilisation

Source précieuse de vitamines et d'antioxydants, la gelée royale est particulièrement idéale, en cure, pour booster l'immunité, réduire la fatigue et le stress, rester en bonne santé toute l'année. Mais, ...

Lire plus

Apithérapie : les produits de la ruche et leurs propriétés thérapeutiques

Apithérapie : le pouvoir des abeilles

L'apithérapie utilise les produits de la ruche pour favoriser la santé et le bien-être. De la propolis au miel, chaque produit issu de l'abeille détient des vertus thérapeutiques à part ...

Lire plus