Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Inscription Newsletter

L’huile essentielle de ravintsara : propriétés et utilisation

Elle figure parmi les huiles essentielles les plus vendues, les plus utilisées. Ses vertus antivirales et immunostimulantes sont largement reconnues, en particulier pour combattre les infections respiratoires. Utile en diffusion pour favoriser un sommeil réparateur, elle est également efficace contre les douleurs musculaires et articulaires. Apprenez comment utiliser l'huile essentielle de Ravintsara, ses bienfaits et contre-indications, pour l'utiliser en toute sécurité.

6 min. de lecture

publié le

par Pauline

Partage:

Elle figure parmi les huiles essentielles les plus vendues, les plus utilisées. Ses vertus antivirales et immunostimulantes sont largement reconnues, en particulier pour combattre les infections respiratoires. Utile en diffusion pour favoriser un sommeil réparateur, elle est également efficace contre les douleurs musculaires et articulaires. Apprenez comment utiliser l’huile essentielle de Ravintsara, ses bienfaits et contre-indications, pour l’utiliser en toute sécurité.


Ravintsara : des feuilles « bonnes à tout »

Le Ravintsara (Cinnamomum camphora CT cinéole) est une variété de camphrier originaire d’Asie . Cet arbre de la famille des Lauracées peut mesurer jusqu’à 40 mètres de haut, et vivre mille ans. Implanté à Madagascar vers le milieu du XIXe siècle, il s’est très vite adapté aux conditions climatiques et s’est rapidement développé de manière spontanée sur l’île. Très utilisé par la population malgache, il fut surnommé « Ravintsara » ce qui signifie en malgache « bonnes feuilles » ou « feuilles bonnes à tout », ses feuilles étant utilisées traditionnellement en infusion et même mâchées fraîches, directement cueillies sur l’arbre.

Attention cependant aux confusions avec le Ravensare (Ravensara aromatica) qui n’a pas la même composition, ainsi qu’avec les autres camphriers, comme le camphrier du Japon (riche en camphre) ou le bois de Hô (riche en linalol).

Le saviez vous ?

Aussi qualifiée de « trésor malgache », le succès de l’huile essentielle de Ravintsara a entraîné au fil du temps une surexploitation, et même des coupes sauvages, visant à augmenter le rendement avec des méthodes destructrices et le mettant en danger d’extinction. Heureusement, une prise de conscience vers le milieu du XXe siècle a permis l’émergence de dispositifs de collecte avec un matériel plus adapté, permettant une collecte raisonnée des feuilles, de manière sécurisée, tout en en respectant l’arbre.


De quoi est-elle composée ?

L’huile essentielle de Ravintsara est constituée de différentes molécules biochimiques. Son principal composant est le 1,8-cinéole, également appelé eucalyptol, qui représente entre 50 et 60% de sa composition. Les monoterpénols, comme le terpinéol, sont aussi présents à hauteur de 15 à 20%. On retrouve également des esters, qui varient entre 3 et 10% de la composition totale. Enfin, elle contient des sesquiterpènes à environ 6,5%.

À quoi sert l’huile essentielle de Ravintsara ?

C’est par la distillation de ses feuilles que l’on obtient cette huile essentielle connue dans le monde entier, pour ses propriétés immunostimulante, antivirale puissante et anti-infectieuse. Elle est une incontournable de notre trousse aromatique en hiver pour toute affection virale : rhume, état grippal, gastro-entérite.

C’est une huile essentielle considérée comme « douce », dépourvue de camphre, mais riche en eucalyptol ou 1.8 cinéole (50 à 65%), principe actif jouant un rôle important dans les affections ORL de par ses propriétés expectorante, asséchante des muqueuses respiratoires, anti-inflammatoire, antimicrobienne et surtout antivirale.

Elle peut être choisie également pour ses propriétés à la fois neurotonique, stimulante, rééquilibrante nerveuse, comme en cas de stress ou de troubles du sommeil.

Les contre-indications

En principe bien tolérée, cette huile essentielle sera tout de même à éviter :

  • Chez le sujet épileptique ;
  • Chez la personne asthmatique ;
  • Chez l’enfant de moins de 3 ans : seule la voie cutanée sera autorisée chez l’enfant à partir de 3 ans (diluée dans une huile végétale), et dans le respect des posologies ;
  • Chez les femmes enceintes et allaitantes.

Mise en garde

Il est conseillé, surtout chez les sujets allergiques, de tester l’huile essentielle de Ravintsara avant de l’utiliser, notamment du fait de la présence de limonène et de linalol dans sa composition : 2 gouttes au creux du pli du coude, pour s’assurer de l’absence de réaction allergique (pouvant survenir au bout d’ ¼ heure et jusqu’à 24 heures).


Comment prendre l’huile essentielle de Ravintsara ?

Quels bienfaits en période d’épidémie de grippe et de gastro-entérite ?

En prévention en période d’épidémie de grippe ou de gastro-entérite, vous pouvez recourir à l’huile essentielle de Ravintsara par voie cutanée (posologies adultes) :

  • Appliquez 2 à 3 gouttes le matin sur la face interne du poignet ;
  • Frottez les poignets l’un contre l’autre ;
  • À faire une fois par jour, pendant les périodes à risque, par exemple 5 jours sur 7, pendant 2 à 3 semaines.

Si toutefois le virus est déjà présent, et que vous ressentez les premiers frissons, vous pouvez appliquer 2 à 3 gouttes pures ou diluées sur votre poignet ou sur la voûte plantaire, jusqu’à 5 fois par jour, pendant quelques jours.

On peut choisir de la combiner avec l’HE de Tea tree, tout à fait complémentaire par ses propriétés anti-infectieuses, en appliquant une goutte de chaque diluée dans une huile végétale type noyau d’abricot ou macadamia : sur la poitrine, 3 à 4 fois par jour.

En inhalation :  5 gouttes dans un inhalateur ou dans un bol d’eau chaude, à respirer pendant 10 minutes, et éviter de sortir dans la demi-heure qui suit.

Comment l’utiliser en cas de stress ou de troubles du sommeil ?

En cas de stress ou de troubles du sommeil, vous pouvez appliquer 2 à 3 gouttes d’HE de Ravintsara diluées dans une huile végétale, en massage du plexus solaire le soir avant le coucher.

En cas de stress dans la journée, vous pouvez masser la face interne de vos poignets avec 2 gouttes, et respirer profondément 5 fois de suite.

Ravintsara et herpès labial

Très efficace également en cas d’herpès labial, on l’appliquera cette fois à l’aide d’un coton tige ou d’un doigt propre : 1 goutte d’huile essentielle de Ravintsara sur le « bouton de fièvre » le plus tôt possible, dès les premiers picotements. À renouveler 5 à 6 fois par jour. 

Fatigue et infections ORL à répétition

En cas de fatigue, ou encore d’infections ORL à répétition, pour booster votre immunité : 5 gouttes diluées dans 5 ml d’huile végétale, en application le long de la colonne vertébrale, 1 à 2 fois par jour, pendant 4 à 5 jours.


Comment choisir une huile essentielle de Ravintsara qualité ?

Il est recommandé de choisir une huile essentielle de qualité, bio, dont vous pouvez soigneusement vérifier l’identité. Cela signifie qu’il s’agit d’une huile  essentielle chémotypée (abréviation HECT), dont la composition chimique est bien identifiée et gage de qualité.

Afin éviter les erreurs déjà citées, le nom complet doit figurer sur l’emballage et le flacon : soit Ravintsara (avec la partie distillée : feuilles), suivi du nom scientifique en latin Cinnamomum camphora CT cinéole. On s’assurera de sa provenance (origine Madagascar), et on vérifiera la présence d’un numéro de lot assurant sa traçabilité, ainsi que sa composition chimique avec une teneur de 50 à 60% en 1.8 cinéole.

Enfin, vérifiez que ce soit bien une huile essentielle 100% naturelle et pure, non coupée.

5 réflexions au sujet de “L’huile essentielle de ravintsara : propriétés et utilisation”

Laisser un commentaire

S'inscrire à la Newsletter Nos Formations

Articles similaires

Recettes équilibrées d’été : les conseils du Docteur Cotinat

Durant la période estivale, la chaleur ambiante nous donne envie de consommer des aliments frais et gourmands. Grâce aux fruits et aux légumes de saison, riches en eau et en ...

Lire plus

Naturopathie et phytothérapie : différence, interdépendance et efficacité

La phytothérapie, soit l'utilisation des plantes médicinales pour prévenir et soulager des troubles d'ordre physique ou émotionnel, est l'une des nombreuses techniques mobilisées par la naturopathie pour maintenir ou restaurer ...

Lire plus

Quels remèdes naturels pour les cheveux gras ?

Solutions naturelles pour les cheveux gras

Dès le lendemain du shampooing, vous avez les cheveux qui commencent déjà à graisser ? Ce n’est jamais agréable d’avoir des cheveux lourds et luisants… Ne vous en faites pas, ...

Lire plus