Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Inscription Newsletter

Reconversion professionnelle dans les soins naturels : le témoignage d’Amélie

Avec 6 enfants à la maison et mille et une passion, la vie d'Amélie est bien remplie et assez mouvementée. Mais ça ne l'a pas empêchée de prendre un grand virage professionnel, et de se former à diverses techniques de soins naturels pour assurer sa reconversion dans le secteur du bien être !

5 min. de lecture

publié le

par Victoria

Partage:

Avec 6 enfants à la maison et mille et une passion, la vie d’Amélie est bien remplie et assez mouvementée. Mais ça ne l’a pas empêchée de prendre un grand virage professionnel, et de se former à diverses techniques de soins naturels pour assurer sa reconversion dans le secteur du bien être !

Qui es-tu ? 

Je m’appelle Amélie et j’ai 37 ans. J’ai connu de nombreuses expériences professionnelles, et ce dans différents domaines. Actuellement, je suis mère au foyer et en reconversion pour mener à bien mes projets à venir. J’ai suivi plusieurs formations en soins naturels chez Hippocratus, dont l’alimentation thérapeutique. Ayant une grande famille recomposée de 5 enfants, c’est un sacré challenge !

Quel est l’accomplissement dont tu es la plus fière ? 

En premier lieu, c’est évidemment ma famille. Puis, c’est le monde qui m’entoure. Je suis animée par beaucoup de passions, en particulier les soins naturels. En parallèle, j’ai un projet qui me booste et me donne envie d’aller plus loin chaque jour. Il concerne le sujet des femmes enceintes, de la petite enfance et de la parentalité. J’aimerais trouver le moyen de concilier tout ça et d’accompagner dans ces domaines particulièrement. 

Qu’est-ce qui te fait te lever le matin ?

D’abord, ce sont bien sûr mes enfants. J’aime être mère au foyer et tenir ma maison. J’ai besoin d’être chez moi avec mes enfants, d’aller les chercher à l’école, de faire des goûters… J’aime énormément faire des ateliers avec eux.

Je suis également fière d’avoir réussi à débuter une reconversion professionnelle et personnelle. J’ai réalisé un volte-face dans ma vie. Autrefois, j’ai pu approcher différents domaines professionnels, que ce soit l’univers juridique, la petite enfance ou encore le monde des voyages. Néanmoins, je n’étais jamais épanouie. Il n’y avait aucun métier qui me faisait vibrer. Or, je suis une personne qui fonctionne avec le cœur. Au quotidien, j’ai besoin que ça vibre et que ça résonne en moi ! 

Il faut savoir que je ne suis pas carriériste. Je ne pense pas qu’au boulot. De ce fait, j’ai besoin d’exercer un métier qui m’apporte une valeur ajoutée et porte un véritable sens. Je me suis rendu compte qu’avec cette reconversion, j’ai réellement besoin que ma vie professionnelle soit le prolongement de ma vie personnelle, et inversement. Pour moi, les deux sont indéniablement liées. Je considère que mes vies personnelle et professionnelle doivent être en adéquation l’une avec l’autre. C’est la vision d’une vie idéale pour moi. 

Pourquoi avoir choisi Hippocratus ? 

La formation est venue à moi, en tout cas c’est l’impression que j’ai eue. Je suis tombée sur une publication sur Facebook. Je pense que ce jour-là, c’était le bon moment ! Elle concernait la formation de “Conseiller de vente en produits de soins naturels”. Non seulement elle me permettait d’apporter des conseils, mais elle nous permettait également d’accompagner les personnes au niveau émotionnel. Or, dans ce domaine, il est essentiel d’être à l’écoute. 

Parlons soins naturels

Quelle est ta routine ?

Je fais des soins à l’argile. Régulièrement, j’effectue aussi des bains d’huiles essentielles. À côté de cela, je bois beaucoup de tisanes. Je les prépare avec les plantes de mon jardin.

Et quels sont tes produits phares ? 

J’aime cueillir et “faire la druide” (ce surnom vient de mes enfants). Chez moi, j’ai un meuble rempli de verveine, de menthe, de camomille, de basilic… Il y a des trucs qui sèchent un peu partout et tout le temps. 

Quels sont tes projets pour la suite ? 

Selon moi, quand on vieillit, on fait des choix plus précis. On sait ce que l’on veut et ce que l’on ne veut plus. Inversement, quand on est plus jeune, on se concentre sur le désir, c’est-à-dire l’envie d’avoir ceci ou cela, de faire ceci ou cela. Et, à un moment donné, on change de vision. On réalise que c’est plus facile lorsqu’on se concentre sur ce qui ne nous intéresse pas vraiment, car de cette manière on fait le tri dans sa vie et on arrive aux choix qui nous conviennent le mieux. 

De plus, je me suis toujours dit : “Lors de mes derniers jours, je veux me retourner et me dire que j’ai vraiment fait quelque chose de ma vie, du mieux que j’ai pu, même s’il y a eu des obstacles.” Il m’a fallu des années avant de comprendre toutes ces choses. Désormais, je souhaite être en adéquation avec mon cœur et ma tête, pour que ce soit plus fluide. 

Dans 5 ans, je souhaiterais devenir une spécialiste reconnue, une conférencière dans le domaine de la grossesse et de la petite enfance. Je partagerai mon expertise et ma passion avec le plus grand nombre.

Retrouvez le témoignage d’Amélie sur notre chaîne Youtube !

Laisser un commentaire

S'inscrire à la Newsletter Nos Formations

Articles similaires

Guide complet pour choisir sa formation de naturopathe

Formation Naturopathe : Guide Complet

La naturopathie, une approche holistique de la santé, gagne en popularité alors que de plus en plus de personnes recherchent des alternatives naturelles pour améliorer et stabiliser leur bien-être global. ...

Lire plus

Formation en phytothérapie reconnue par l’État : c’est possible ?  

La phytothérapie est une pratique millénaire qui repose sur l'utilisation des plantes médicinales pour maintenir l'équilibre de santé, ou soulager certaines affections qui ne nécessitent pas la prise de médicaments. ...

Lire plus

Se former à la sophrologie à 50 ans

Devenir sophrologue à 50 ans, c’est possible !

A l’approche de vos 50 ans ou à 50 ans passés, la sophrologie vous fait de l’œil et vous envisagez une reconversion dans ce domaine ? Il est possible que ...

Lire plus