Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Inscription Newsletter

Les meilleures huiles essentielles contre le rhume

Nez bouché, gorge qui gratte, toux pénible… Le rhume frappe à chaque saison, surtout pendant l'hiver qui met à rude épreuve notre système immunitaire. Entre agressions extérieures et stress du quotidien, notre organisme ne sait plus où donner de la tête. L'utilisation des huiles essentielles, avec leurs propriétés décongestionnantes et apaisantes, peut être une solution pour vous soulager les symptômes du rhume. Eucalyptus radié, niaouli, tea tree ou encore ravintsara ...

7 min. de lecture

publié le

par Victoria

Partage:

Nez bouché, gorge qui gratte, toux pénible… Le rhume frappe à chaque saison, surtout pendant l’hiver qui met à rude épreuve notre système immunitaire. Entre agressions extérieures et stress du quotidien, notre organisme ne sait plus où donner de la tête. L’utilisation des huiles essentielles, avec leurs propriétés décongestionnantes et apaisantes, peut être une solution pour vous soulager les symptômes du rhume. Eucalyptus radié, niaouli, tea tree ou encore ravintsara : découvrez comment les utiliser !


Rhume et aromathérapie ?

L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie qui utilise les huiles essentielles (HE) pour améliorer le bien-être et la santé. En cas de rhume, plusieurs HE sont souvent recommandées pour leurs propriétés antivirales, décongestionnantes, anti-inflammatoires et immunostimulantes. Elles peuvent être utilisées de diverses manières : en diffusion, en inhalation, en application cutanée ou par ingestion.

Il convient toutefois de toujours respecter les précautions d’emploi et de demander l’avis d’un professionnel de santé avant usage, notamment pour les personnes asthmatiques, les femmes enceintes et les enfants. Certaines HE peuvent en effet être irritantes ou allergisantes.

Qu’est ce qu’une Rhinite ?

Le rhume ou rhinite, se remarque par un écoulement nasal ou une congestion pouvant amener à une obstruction nasale, une inflammation des muqueuses, de la fatigue, une irritation des narines ou des voies respiratoires. 

Elle peut être déclenchée par divers facteurs, comme les infections virales telles que le rhume, les allergies ou certains irritants environnementaux. Il existe différents types de rhinites, parmi lesquelles la rhinite allergique, qui est une réaction du système immunitaire à des allergènes spécifiques, et la rhinite non allergique, qui peut être causée par les changements de température, l’exposition à certaines odeurs ou encore la consommation d’alcool ou d’aliments épicés.

Qu’est ce qu’une huile essentielle ?

Une huile essentielle est un extrait, liquide, concentré et complexe, de plantes aromatiques ou d’organe de plante (fleur, feuille, bois, racine, écorce, etc.). Chacune possède une composition chimique spécifique, appelée aussi chémotype, et qui détermine ses propriétés thérapeutiques. Les HE sont utilisées en aromathérapie pour leurs multiples bienfaits sur la santé et le bien-être. Elles peuvent être extraites de différentes façons, les plus connues étant la distillation à la vapeur et le pressage à froid.

Elles sont réputées pour leur puissance et doivent être utilisées avec précaution.


Conseils naturels pour vous aider à prévenir et « soigner » un rhume

Comment échapper au rhume ?

Pour prévenir un rhume, il est en premier lieu important de booster vos défenses naturelles et de bien vous alimenter pour ne pas manquer de micronutriments ou macronutriments. Vous pouvez aussi effectuer des cures (propolis, gelée royale…) à l’arrivée de l’automne, pour améliorer les capacités de votre organisme à se protéger des multiples virus et bactéries hivernaux.

Quelques conseils naturels pour lui survivre

  • Effectuer un lavage des fosses nasales avec de l’eau de mer ou du sérum physiologique ;
  • Humidifier l’air ambiant ;
  • Supprimer les facteurs irritants, comme le tabac ou la poussière ;
  • Surélever votre tête du lit la nuit, pour faciliter la respiration ;
  • Préparer un grog (sans alcool, à base d’eau chaude ou de lait chaud, de cannelle, de gingembre, jus de citron, clou de girofle et miel).


Quelles sont les meilleures huiles essentielles afin de « guérir » un rhume ?

L’huile essentielle de tea-tree

Anti-infectieuse, antivirale, antibactérienne, cette huile essentielle est efficace contre les infections ORL (sinusite, otite, angine et rhinopharyngite). Appelé aussi arbre à thé, elle peut-être mélangée dans 1 cuillère à café de miel afin de mettre ko votre mal de gorge. Pour son utilisation : une seule goutte. 

L’huile essentielle d’eucalyptus radié

Antivirale, décongestionnante, expectorante, immunostimulante, elle est utile en cas de bronchite ou de grippe. L’huile essentielle d’eucalyptus radié ou eucalyptus radiata est particulièrement idéale pour libérer les voies respiratoires (bronches et poumons).

L’huile essentielle de menthe poivrée

Décongestionnante nasale, elle est aussi efficace pour les maux de têtes et migraines car elle possède un bon pouvoir antalgique.
Attention : l’huile essentielle de menthe poivrée ou mentha piperita est à éviter en diffusion.

L’huile essentielle de ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara, ou cinnamomum camphora, fait partie des indispensables à avoir en cas de rhume. Elle est utile en tant qu’antiviral puissant, antibactérien, expectorant et immunostimulant. 

L’huile essentielle de lavande aspic

Elle possède un pouvoir antibactérien, anti-inflammatoire et mucolytique.
Contrairement à la lavande vraie ou la lavande fine, la lavande aspic (lavandula latifolia spica) n’est pas conseillée en ingestion.

L’huile essentielle de myrte

L’huile essentielle de myrte, myrtus communis, est anti-infectieuse, antibactérienne, expectorante, fluidifie les sécrétions.
Cependant, elle ne doit pas être utilisée plus de 2 semaines d’affilée. 

Synergie d’huiles essentielles contre les symptômes du rhume

Plusieurs huiles essentielles peuvent être mélangées afin d’obtenir le combo dont vous avez besoin. Vous pouvez par exemple utiliser l’huile essentielle de ravintsara associée à celle de niaouli et de menthe poivrée.


Voie nasale, inhalation, diffusion : Quelles sont les différentes méthodes d’applications ?

Inhalation

Il existe deux types d’inhalation : celle à la vapeur d’eau, et celle dite sèche.

Lors d’une inhalation à la vapeur d’eau :

  • Chauffer de l’eau dans une casserole ;
  • Dans un bol d’eau chaude, mettre 5 gouttes maximum d’une huile essentielle (ou plusieurs) ;
  • Se pencher au-dessus du bol, avec une serviette sur la tête. Vous pouvez garder cette position pendant 5 à 10 minutes ;
  • À réaliser 1 à 2 fois par jour, pendant 4 jours maximum. 

Pour une inhalation sèche, il vous suffit : soit de mettre quelques gouttes d’huiles essentielles sur un mouchoir en papier et de le sentir quand le besoin apparaît, soit, d’acheter un stick inhalateur avec mèche pour déposer vos gouttes d’huiles essentielles dessus et inspirer.
Vous pouvez mettre 5 gouttes de chaque (niaouli, citron jaune, menthe poivrée et lavande vraie) pour décongestionner le nez dans votre stick inhalateur.

Diffusion

La méthode de diffusion est idéale au moment d’aérer la maison, elle va permettre de chasser les microbes en purifiant l’air et en apportant une bonne odeur. Elle s’effectue à l’aide d’un diffuseur d’huiles essentielles. Il suffira en général de verser quelques gouttes. Vous pouvez le laisser diffuser pendant 30 minutes. Pensez à ouvrir la fenêtre en même temps.

Application cutanée

Vous pouvez effectuer des applications cutanées d’es ‘huiles essentielles pendant un rhume :

  • au niveau des narines pour le nez bouché ;
  • sur le plexus solaire pour décongestionner les voies respiratoires ;
  • en massage sur des points clés de la peau avec une huile pénétrante comme le nigelle.

Nous vous conseillons de toujours mettre une à deux gouttes d’HE dans une dose d’huile végétale, car elles sont très concentrées et peuvent se montrer parfois irritantes utilisées seules.

Ingestion

Il est tout à fait possible d’ingérer des huiles essentielles pendant votre période de convalescence. Il sera préférable, toutefois, de déposer une goutte d’huile essentielle sur une cuillère à soupe de miel (thym, lavande), sur un cachet neutre ou bien sur un morceau de sucre. Faites cependant attention car pas toutes les huiles essentielles sont consommables. Il est primordial de demander conseil à un professionnel de santé pour éviter tout danger.

3 réflexions au sujet de “Les meilleures huiles essentielles contre le rhume”

  1. Bonjour, J’ai une neuropathie des nerfs sensitif dans les pieds, effets secondaires de chimio.
    Est-ce que des huiles essentielles peuvent être utilisées ? Lesquelles et comment ?
    Merci infiniment de votre réponsesr

    Répondre
    • Bonjour Marie-Josèphe, merci pour votre commentaire !
      Nous n’avons pas encore traité ce sujet mais je vais le proposer à la rédaction !
      En revanche, nous vous recommandons de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé formé à l’aromathérapie ou bien avec un conseiller en aromathérapie, car en tant que magazine nous pouvons vous informer ou vous aiguiller seulement (tous nos articles sont soumis à validation auprès de notre comité scientifique), nous ne sommes pas habilités pour vous conseiller.
      Bon courage à vous, et à bientôt !

      Répondre
    • Bonjour Marie-Josèphe, voici la réponse du Docteur Tourrasse concernant votre problématique :

      « La neuropathie est la conséquence d’une lésion des nerfs, principalement sensitifs, à leurs extrémités, principalement les longs nerfs des jambes (sciatiques poplités). Elle se manifeste par des sensations désagréables et permanentes sur un territoire précis, en forme de chaussette ou de bas, et elle évolue malheureusement souvent en surface et en intensité. Elle est en général bilatérale.
      Elle est souvent due à une cause externe, et la chimiothérapie est souvent à l’origine.
      L’aromathérapie à ma connaissance n’a pas d’action sur la neuropathie. L’acupuncture permet en revanche souvent de stopper le processus, mais je ne l’ai que rarement vu régresser.
      Localement, on peut juste espérer soulager le désagrément avec une application d’huile essentielle de gaulthérie, lavande officinale, genévrier, avec une formule comme celle-ci par exemple :
      HE gaultheria procumbens 5ml
      HE juniperus communs 3ml
      HE lavandula off 3ml
      HV calophyllum inophyllulm 70 ml
      A raison d’une application matin et soir avec quelques gouttes. »

      Je dois vous préciser que ceci n’est qu’un exemple, il vous faudrait consulter un aromathérapeute pour s’assurer du bon traitement, personnalisé à vos besoins !
      Bonne journée

      Répondre

Laisser un commentaire

S'inscrire à la Newsletter Nos Formations

Articles similaires

Les champs d'application du naturopathe

Que soigne un naturopathe ?

La naturopathie, pratique thérapeutique préventive, ne soigne pas ! Elle se concentre principalement sur les domaines de l'alimentation, du sommeil et du stress, dans le but de maintenir ou rétablir ...

Lire plus

Remèdes naturels pour les sports d’hiver

Avis aux vacanciers, skieurs, snowboarders ou sportifs du dimanche... ! Ne partez pas à la montagne sans précautions ! Les chutes et bobos sont monnaie courante durant cette saison. Munissez-vous ...

Lire plus

Première consultation chez un naturopathe ? Les questions à (se) poser !

Comment se passe une consultation de naturopathie ? Comment choisir son praticien ? Combien une séance coûte t-elle et combien en faut-il avant d'espérer en récolter des bienfaits ? C’est ...

Lire plus