Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Découvrez notre prochaine formation en naturopathie ! Découvrir la formation

Inscription Newsletter

Phytothérapie : comment maigrir naturellement avec les plantes ?

‍La phytothérapie offre une approche intéressante et naturelle pour la perte de poids. Certaines plantes, comme le thé vert, le konjac, ou encore le guarana, sont réputées pour leurs propriétés minceur. Elles agissent en stimulant la combustion des graisses ou en diminuant la sensation de faim. Les algues, riches en fibres et capables de retenir l'eau, sont également utilisées. La phytothérapie, pour maigrir ? Ou comment faire des plantes vos ...

9 min. de lecture

publié le

par Hippocratus

Partage:

La phytothérapie offre une approche intéressante et naturelle pour la perte de poids. Certaines plantes, comme le thé vert, le konjac, ou encore le guarana, sont réputées pour leurs propriétés minceur. Elles agissent en stimulant la combustion des graisses ou en diminuant la sensation de faim. Les algues, riches en fibres et capables de retenir l’eau, sont également utilisées. La phytothérapie, pour maigrir ? Ou comment faire des plantes vos meilleures alliées dans votre quête d’un poids sain et stable.


Pourquoi recourir à la phytothérapie pour perdre du poids ?

La phytothérapie offre une alternative naturelle et sans effet secondaire majeur (à condition de respecter les précautions d’emploi), pour accompagner la perte de
poids. Elle se base sur l’utilisation de plantes aux propriétés spécifiques. Certaines sont réputées pour leurs propriétés minceur, certaines agissent comme coupe-faim naturels en augmentant la sensation et/ou la durée de la période de satiété, d’autres ont des propriétés diurétiques favorisant l’élimination des toxines, et d’autres encore sont reconnues pour leur capacité à stimuler le métabolisme et à favoriser la combustion des graisses.

Combinée à une alimentation saine et équilibrée, ainsi qu’à une activité physique régulière et à de bonnes nuits de sommeil, la phytothérapie peut vous permettre d’atteindre vos objectifs plus facilement et plus sainement ! De surcroît, elle peut améliorer le bien-être général en renforçant le système immunitaire, en réduisant les risques d’inflammation, en améliorant le sommeil, ou bien en diminuant le stress : des facteurs à prendre en compte dans la perte de poids.

Attention toutefois ! Les plantes médicinales sont aussi efficaces que complexes et, bien que naturelles, comportent leur lot de précautions d’emploi, d’interactions potentielles et de contre-indications. Les principes actifs qu’elles contiennent peuvent entrer en interaction avec d’autres substances, et certaines plantes peuvent provoquer des troubles cardiovasculaires, du sommeil ou encore thyroïdiens en cas de mésusage, de mauvais dosage ou d’utilisation à trop long terme.
Il est donc recommandé de consulter un phytothérapeute ou bien un conseiller en phytothérapie avant d’y recourir, afin de s’assurer qu’elles soient totalement adaptées à vos besoins et à votre état de santé.

Est-ce que les plantes médicinales sont efficaces pour maigrir ?

Grâce à la phytothérapie, vous pouvez bénéficier d’un soutien naturel pour perdre du poids de façon saine et respectueuse de votre équilibre de santé. À condition de l’intégrer dans une routine, car la science des plantes médicinales n’est pas une solution miracle ! C’est la routine de vie au global qu’il faut sonder et modifier au besoin, afin d’obtenir de bons résultats, durables et sans risques. Les plantes médicinales sont un complément à un mode de vie sain.

Rééquilibrage alimentaire et phytothérapie : un duo gagnant ?

Associer un régime alimentaire équilibré et une activité physique régulière à la phytothérapie représente une stratégie efficace pour optimiser sa perte de poids. Il faut savoir que certaines plantes possèdent des propriétés pouvant compléter et renforcer les effets d’un rééquilibrage alimentaire.

Par exemple :

  • Des plantes, comme le konjac, riches en fibres très visqueuses, non dégradées par les enzymes digestives, ayant la capacité de retenir l’eau, provoquent une sensation de satiété plus rapidement et surtout une augmentation de sa durée.
  • Des plantes, comme le pissenlit, ont des effets de drainage hépatique et rénal, favorisent l’élimination des toxines et participent au maintien d’une bonne glycémie.


Phytothérapie et perte de poids : comment ça marche ?

L’intégration de plantes dans son quotidien, dans le but d’optimiser sa perte de poids, nécessite une approche rigoureuse et des recommandations adaptées à ses besoins individuels, issues d’un phytothérapeute ou d’un conseiller en phytothérapie.
Les étapes clés d’une telle mise en place sont :

  • La prise en compte des particularités et des antécédents de santé, ainsi que des possibles traitements en cours ;
  • Le choix des plantes, selon leurs propriétés spécifiques ;
  • Le mode d’administration ;
  • La forme galénique (tisane, infusion, comprimé, extrait fluide, etc.) ;
  • La posologie, soit le dosage et la durée de prise ;
  • Le suivi et la surveillance d’éventuels effets indésirables.

Quelles plantes pour accompagner un rééquilibrage alimentaire ?

Trois catégories de plantes sont intéressantes à exploiter dans le cadre d’une perte
de poids :

  • Celles qui revêtent des propriétés amincissantes et qui aident à brûler les graisses en augmentant la dépense énergétique, ce sont les plantes riches en caféine comme le thé vert, le guarana, le kola utilisées également pour leurs propriétés antifatigue, stimulant physique et psychique. On insistera sur le respect des posologies, une utilisation sur une courte durée et on les déconseillera aux personnes ayant des pathologies cardio-vasculaires ;
  • Celles qui procurent un effet coupe-faim (konjac, caroube, fucus), riches en fibres, en mucilages, qui augmentent la sensation de satiété ;
  • Celles qui sont réputées pour leurs propriétés drainantes (pissenlit, orthosiphon) et qui favorisent l’élimination des toxines.

1- Les plantes qui augmentent le métabolisme

Certaines plantes sont connues pour leurs vertus spécifiques dans la combustion des graisses abdominales :

  • Le thé vert, et ses effets thermogéniques qui stimulent la combustion des graisses ;
  • Le guarana, riche en caféine, qui agit en augmentant le métabolisme de base des cellules ;
  • Le gingembre, qui augmente le métabolisme et aide à brûler les graisses ;
  • Le fenouil, qui améliore la digestion et aide à éliminer les amas graisseux.

2- Les plantes drainantes

Certaines plantes peuvent aider à réduire la rétention d’eau et participer au drainage des toxines :

  • Le pissenlit, qui favorise l’élimination des toxines et contribue ainsi au bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire. Il peut se consommer sous forme de salade, d’infusion ou de gélules ;
  • L’orthosiphon, plus communément appelé « thé de Java », réputé pour ses effets diurétiques et détoxifiants ;
  • La piloselle, souvent associée au pissenlit, également diurétique et qui favorise l’élimination de l’eau et des toxines.

Mise en garde

Les plantes à activité diurétique sont déconseillées en cas de pathologie cardiaque ou rénale et, dans ces cas, nécessitent un avis médical.

3- Les plantes agissant sur la satiété

Dans le respect de leurs précautions d’emploi ou contre-indications, certaines plantes sont privilégiées pour leur effet coupe-faim :

  • Le guarana, avec sa teneur élevée en caféine ;
  • Le konjac, utilisé pour sa teneur en glucomannane, une fibre alimentaire qui une fois consommée peut contribuer à la sensation de satiété ;
  • La caroube, riche en fibres solubles qui peut aider à ralentir la digestion, générant alors une sensation de satiété ;
  • Le fenugrec, associé à la réduction de l’appétit. Ses graines peuvent être consommées directement ou sous forme de compléments alimentaires ;
  • La spiruline, qui peut participer à la sensation de satiété en raison de sa teneur en fibres.


L’importance de la qualité des produits de phytothérapie

La qualité des produits de phytothérapie utilisés est un critère crucial pour garantir leur efficacité, mais aussi leur sécurité.

En effet, les principes actifs des plantes, qui leur confèrent leurs propriétés bénéfiques, peuvent être altérés, ou mal concentrés. C’est pourquoi il est recommandé de sélectionner des produits issus de l’agriculture biologique, sans pesticides, additifs ou colorants.

De plus, il est nécessaire de veiller tout particulièrement à la provenance des plantes et à leur mode de transformation. Par exemple, les plantes récoltées à l’état sauvage dans un environnement non pollué et séchées à basse température sont généralement de meilleure qualité. De même, les extraits de plantes obtenus par des méthodes d’extraction douces et sans solvants chimiques sont à privilégier.

Enfin, il est conseillé de se tourner vers des marques reconnues et certifiées pour assurer la traçabilité et la qualité des produits.


Phytothérapie et micronutrition : une alliance puissante pour répondre à des objectifs minceur

La micronutrition se base sur l’apport de micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels), indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Elle permet ainsi de couvrir nos besoins nutritionnels spécifiques, qui peuvent varier en fonction de nombreux facteurs (âge, sexe, niveau d’activité physique, alimentation,…).

Entre la phytothérapie et la micronutrition, il existe un lien naturel et évident. On trouve des éléments de micronutrition dans certains végétaux, tels que des minéraux (zinc, magnésium, phosphore, calcium…), et la majorité des compléments alimentaires sont en réalité des associations d’éléments de micronutrition (vitamines, oligo-éléments, acides aminés…) et de plantes. De fait, il est intéressant et logique d’associer la phytothérapie et la micronutrition. Il existe une action combinée, synergique, entre les deux. Elles sont complémentaires.


Quelle est la plante la plus efficace pour perdre du poids ?

La réponse est : aucune ! Il n’existe pas de plante miracle pour accompagner une perte de poids, car les plantes dans ce cas sont un complément au rééquilibrage alimentaire. Une perte de poids « réussie » sera avant tout le résultat d’une modification des habitudes alimentaires (si nécessaire), d’une amélioration de l’hygiène de vie avec une activité physique régulière, d’une prise en compte des problématiques individuelles (digestion, stress, sommeil…), mais aussi une amélioration de l’estime de soi, de l’image de son propre corps, de son rapport aux autres… Les plantes seront proposées alors en complément, dans un contexte personnalisé, adapté aux besoins individuels de la personne.

Laisser un commentaire

S'inscrire à la Newsletter Nos Formations

Articles similaires

Recettes équilibrées d’été : les conseils du Docteur Cotinat

Durant la période estivale, la chaleur ambiante nous donne envie de consommer des aliments frais et gourmands. Grâce aux fruits et aux légumes de saison, riches en eau et en ...

Lire plus

Comment la naturopathie vole au secours des maux de la ménopause

Accompagner la ménopause en douceur, grâce à la naturopathie

Longtemps taboue, la parole autour de la ménopause, et celle sur la santé intime de la femme de façon générale, se libère aujourd’hui petit à petit. L’occasion d’évoquer ici les ...

Lire plus

Naturopathie et phytothérapie : différence, interdépendance et efficacité

La phytothérapie, soit l'utilisation des plantes médicinales pour prévenir et soulager des troubles d'ordre physique ou émotionnel, est l'une des nombreuses techniques mobilisées par la naturopathie pour maintenir ou restaurer ...

Lire plus