Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Inscription Newsletter

Mal des transports : les meilleurs remèdes de grand mère

Qu'est-ce que le "mal des transports" ?  Pourquoi et comment se manifeste-t-il ? Quels remèdes efficaces employer ? Huiles essentielles, gingembre, argile : retrouvez dans cet article tous nos conseils naturels pour l'éviter ou le soulager !

6 min. de lecture

publié le

par Pauline

Partage:

Qu’est-ce que le « mal des transports » ?  Pourquoi et comment se manifeste-t-il ? Quels remèdes efficaces employer ? Huiles essentielles, gingembre, argile : retrouvez dans cet article tous nos conseils naturels pour l’éviter ou le soulager !


Comment éviter le mal des transports ?

Bien que le mal des transports soit fréquent et généralement sans gravité, il peut être extrêmement dérangeant pour les personnes qui en souffrent et rend les voyages inconfortables et stressants. Il se manifeste par de nombreux désagréments, tels que des sueurs froides, le mal de cœur, des vertiges, voire des vomissements, etc. Bien sûr, l’intensité de ces troubles varie d’une personne à l’autre. Ils peuvent survenir aussi bien lors d’un voyage en voiture qu’en bateau, en train ou encore en avion. De plus, le mal des transports touche aussi bien les adultes que les enfants. 


Qu’est-ce que la cinétose, ou « mal des transports » ?

La cinétose, plus communément appelée « mal des transports« , est un phénomène résultant d’une discordance entre la perception visuelle et le système vestibulaire. Il  toucherait près de 3 millions de personnes en France. Ce trouble est dû au contraste entre le mouvement pris en compte par les yeux, réels ou apparents, et l’immobilité du corps perçue par l’oreille interne. Nos sens peuvent être alors soumis à rude épreuve.


Recettes de grand mère pour prévenir le mal des transports

Alimentation, posture, huiles essentielles, relaxation : il existe une multitude d’astuces pour prévenir le mal des transports.

Choisir la bonne place et adopter la bonne posture

Pour mettre toutes les chances de son côté, certaines places sont à privilégier lorsqu’on souffre de mal des transports : préférez les places à l’avant. L’adoption d’une bonne posture peut aussi aider à limiter les sensations désagréables. Regarder l’horizon ou un point fixe au loin peut, par exemple, aider votre corps à mieux gérer le mouvement. 

Pour les enfants, on essaye d’éviter la console de jeux, les livres et autres activités qui sollicitent une posture tête baissée.

Que manger, que boire ?

L’alimentation joue aussi un rôle important. Pour un long trajet, il est conseillé d’opter pour un repas léger, sans produits laitiers et sans matières grasses. Certains aliment, comme le citron ou la menthe, sont aussi particulièrement recommandés pour leurs propriétés anti-nauséeuses. Vous pouvez les consommer sous différentes formes : en tisane, en bonbon ou encore en chewing-gum.

Il est également recommandé de bien s’hydrater. Préférez de l’eau, ou des boissons non gazeuses, pour éviter le surplus d’air dans l’estomac. 

L’aromathérapie pour contrer les nausées

Les huiles essentielles peuvent aussi être utilisées pour prévenir le mal des transports :  eucalyptus, citron ou lavande sont particulièrement efficaces.

Un peu de sophrologie…

Le calme et la relaxation, avant et pendant le voyage, peuvent aider à prévenir le mal des transports si vous y êtes sujet. Pratiquer des exercices de sophrologie, respiration profonde ou de méditation, peut être bénéfique.


Comment faire disparaître le mal des transports : remèdes naturels

Certes, il existe sur le marché de nombreux médicaments pour prévenir et soulager le mal des transports, mais, il existe aussi plusieurs remèdes naturels efficaces :


Quel anti vomitif naturel ?

Pour ceux qui cherchent un anti-vomitif naturel, plusieurs remèdes sont possibles.

Le citron

Son odeur fraîche et son goût acidulé peuvent atténuer les nausées. Il peut être consommé sous forme de jus, en ajoutant quelques gouttes à de l’eau, ou en suçant simplement un quartier de citron.

L’eau de mélisse

Utilisée depuis longtemps comme remède de grand-mère, est également efficace contre les nausées. Quelques gouttes sur un morceau de sucre à croquer peuvent suffire à apaiser le mal des transports. 

Le gingembre

Il possède des effets antioxydants, anti-inflammatoires et se présente comme protecteur de l’estomac. Cette plante est réputée comme remède de taille pour affronter naturellement contre le mal des transports. L’OMS reconnaît d’ailleurs ses vertus pour soulager les nausées et les vomissements dans ce type de trouble.
Vous pouvez préparer une infusion avec une tranche fraîche de gingembre. Ensuite, laissez tremper dans l’eau bouillante durant une dizaine de minutes. Pour adoucir le goût, vous pouvez aussi ajouter du citron ou du miel.
On évitera toutefois le gingembre pendant la grossesse et d’allaitement, en cas de prise d’anticoagulants, de calculs biliaires, et chez les enfants de moins de 6 ans.

L’huile essentielle de menthe poivrée

Dès que vous ressentez des vertiges ou des nausées, vous pouvez en verser une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur un sucre, à faire fondre sous la langue, ou bien appliquer une goutte diluée dans un peu d’huile végétale, sur le cou le long des tendons.

Elle est en revanche contre-indiquée chez les enfants de moins de 7 ans, les femmes enceintes ou allaitantes, à utiliser avec vigilance chez les sujets âgés, et interdite en cas d’épilepsie.

Les huiles essentielles de gingembre et de menthe poivrée

On peut également associer deux huiles essentielles : de gingembre et de menthe poivrée. Pour ce faire, on mélange 1 goutte d’HE de gingembre avec 1 goutte d’HE de menthe poivrée et 1 c. à café d’huile d’amande douce. Ensuite, on applique quelques gouttes en massage sur le cou, au niveau de la carotide. 

Les huiles essentielles de citron et de menthe poivrée

Une synergie d’huiles essentielles peut être utilisée.
Par exemple, mélanger 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée bio et 5 gouttes d’huile essentielle de citron bio.
Déposez quelques gouttes de ce mélange sur un tissu et laissez-le dans la voiture pour un effet apaisant tout au long du trajet. Aérer de temps à autre.

Le fenouil

La senteur anisée des feuilles et graines de fenouil peut apaiser les nausées. 
À mâcher avant le départ ou pendant le voyage.


Mal des transports : traitement  des troubles intestinaux et de l’estomac

Pour apaiser les troubles intestinaux et de l’estomac lors d’un voyage, plusieurs recours naturels peuvent être envisagés. 

L’huile essentielle de basilic doux

Cette plante possède de nombreuses vertus (digestives, antispasmodiques, etc.). C’est notamment un excellent remède pour lutter contre les troubles intestinaux. 
Vous pouvez appliquer 1 goutte sur le plexus solaire et les poignets, 3 fois par jour. Vous pouvez aussi utiliser de l’huile essentielle de basilic doux en appliquant une goutte en trace sur la langue ou le palais (seulement chez les enfants de plus de 7 ans).

Contre indications : chez les femmes enceintes ou allaitantes, et ne pas utiliser en interne avant 7 ans. 

Le bourgeon de figuier 

En gemmothérapie, le bourgeon de figuier peut être utile en cas de contractions de l’estomac, dues au stress du voyage.

Mise en garde

Ces remèdes naturels peuvent être utiles, mais il est toujours recommandé de consulter un professionnel de santé avant de les utiliser, surtout en cas de conditions médicales particulières.

Laisser un commentaire

S'inscrire à la Newsletter Nos Formations

Articles similaires

Les champs d'application du naturopathe

Que soigne un naturopathe ?

La naturopathie, pratique thérapeutique préventive, ne soigne pas ! Elle se concentre principalement sur les domaines de l'alimentation, du sommeil et du stress, dans le but de maintenir ou rétablir ...

Lire plus

Remèdes naturels pour les sports d’hiver

Avis aux vacanciers, skieurs, snowboarders ou sportifs du dimanche... ! Ne partez pas à la montagne sans précautions ! Les chutes et bobos sont monnaie courante durant cette saison. Munissez-vous ...

Lire plus

Première consultation chez un naturopathe ? Les questions à (se) poser !

Comment se passe une consultation de naturopathie ? Comment choisir son praticien ? Combien une séance coûte t-elle et combien en faut-il avant d'espérer en récolter des bienfaits ? C’est ...

Lire plus