Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Hippocratus se réinvente ! Découvrez toutes les nouveautés !

Inscription Newsletter

Devenir sophrologue : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Vous envisagez une carrière de sophrologue ? Vous ne savez pas par où commencer ? Cette discipline propose des outils pour aider à gérer son stress, ses émotions, et améliorer sa qualité de vie. Le chemin pour se former ou se réorienter peut être ardu si l'on ne dispose pas des bonnes clés pour se lancer et s'installer, alors découvrons ensemble les différentes possibilités !

11 min. de lecture

publié le

par v.sommier@hippocratus.com

Partage:

Vous envisagez une carrière de sophrologue ? Vous ne savez pas par où commencer ? Cette discipline propose des outils pour aider à gérer son stress, ses émotions, et améliorer sa qualité de vie. Le chemin pour se former ou se réorienter peut être ardu si l’on ne dispose pas des bonnes clés pour se lancer et s’installer, alors découvrons ensemble les différentes possibilités !


Définition de la sophrologie

Le terme “sophrologie” vient du Grec sos qui signifie “sérénité, harmonie”. Phren signifie “le cerveau, la conscience” et enfin, logos correspondant à « étude, science ». C’est le Professeur Alfonso Caycedo, neuropsychiatre colombien qui a créé ce terme en 1960. La sophrologie repose donc sur l’idée que le corps et l’esprit sont étroitement liés. Les séances de sophrologie comprennent généralement des exercices de relaxation dynamique, des techniques de concentration et également des visualisations positives. Ces pratiques visent à renforcer la conscience de soi, à développer la gestion du stress, des émotions, et ainsi à promouvoir un état de bien-être global.

Le sophrologue permet au patient d’acquérir une meilleure connaissance de lui-même et d’aborder les défis du quotidien avec plus de sérénité.

Que fait un sophrologue ?

Les techniques mises en œuvre par le sophrologue

Le sophrologue débute généralement par un entretien avec le patient afin de comprendre ses besoins spécifiques. Suite à cela il met en place des techniques adaptées à ses besoins en séance individuelle, ou en groupe.

Parmi ces techniques, on trouve la relaxation dynamique, qui inclut des mouvements doux, ainsi que la détente musculaire pour libérer les tensions. Des exercices respiratoires qui permettront de favoriser la détente physique du patient et sa gestion du stress. La sophrologie intègre également des exercices de concentration et de pleine conscience pour accroître la conscience de soi.

Devenir sophrologue c’est aider à gérer le stress, à développer la confiance en soi et à améliorer ainsi son épanouissement personnel. le praticien assure un suivi régulier, ajustant les techniques en fonction de l’évolution des besoins.

Petit exemple de séance de sophrologie :

  • Vous vous installez en position assise, vous pouvez fermer les yeux pour vous intérioriser plus facilement, et vous êtes conscient du contact de vos pieds avec le sol…Vous prenez conscience de votre respiration, telle qu’elle est, ici et maintenant…
  • Vous allez peu à peu porter votre attention sur vos expirations… (10 secondes environ)
  • Vous laissez l’air s’échapper par votre bouche, doucement…
  • Puis, vous allez légèrement allonger le temps de vos expirations… À chaque fois que vous expirez, vous allongez légèrement le souffle… Cela doit être agréable, ne forcez pas… Naturellement, vous allongez légèrement le temps de l’expiration… D’une à deux secondes à chaque expiration, tranquillement et sans forcer…
  • Vous continuez encore quelques instants ces allongements de l’expiration…
  • Puis, vous laissez revenir votre respiration habituelle, peu à peu, et vous reprenez conscience de votre corps dans l’espace, vous pouvez ouvrir les yeux…

Notez que cette technique de respiration est très simple à réaliser. Elle permet de réoxygéner le corps et le cerveau et présente de nombreux bienfaits. Cet exercice doit être agréable à réaliser et très progressif. S’il y a une gêne quelconque, il est important de proposer à la personne de l’adapter, afin qu’elle se sente à l’aise…


Les bienfaits de la sophrologie

La sophrologie s’adresse à tous, quels que soient l’âge, le sexe ou la situation qui nécessite d’y avoir recours. Les exercices de sophrologie que vous apprendrez vont probablement changer votre vie de façon très positive, en plus de changer celle de vos futurs clients.

Ces exercices de sophrologies vous permettront de répondre à de nombreuses problématiques :

  • Gestion du quotidien : la sophrologie aide à mieux gérer le stress, l’anxiété, les émotions mais aussi à améliorer la qualité/les troubles du sommeil (difficultés pour vous endormir, insomnies, etc.).
  • Accompagnement d’un traitement médical : à titre d’exemple, dans l’accompagnement d’un cancer, la sophrologie aide à mieux vivre les traitements, à restaurer l’image de soi, etc.
  • Préparation à un événement : examens, compétitions, accouchements… L’ensemble des techniques de la sophrologie se révèle efficace pour apprendre à gérer l’appréhension et à mieux vivre certains évènements qui peuvent être angoissants.
  • Accompagnement d’un comportement pathologique : la sophrologie joue un rôle dans l’accompagnement des phobies, et permet de mieux gérer un sevrage tabagique ou palier à l’alcool, etc.

Devenir sophrologue vous permettra d’aider de nombreuses personnes à améliorer leur qualité de vie mais également à mieux vivre vous-même ! 

Comment devenir sophrologue praticien ?

Ce métier est un métier de sens, de passion, qui reflète des valeurs fortes, telles que l’atteinte du bien-être et le besoin d’aider les autres, tout en respectant sa propre authenticité. Permettre à tout un chacun de se sentir plus serein est une mission enrichissante et stimulante.

Quel diplôme, étude ou formation faire pour devenir sophrologue ? 

En France, il n’existe pas de diplôme d’état pour devenir sophrologue. Le métier de sophrologue n’est pas réglementé, son exercice est libre. Cependant, la plupart des sophrologues suivent des formations dispensées par des écoles privées spécialisées. Optez plutôt pour une école de sophrologie reconnue par la Fédération Française de Sophrologie (FFDS). (La FFDS établit des critères de qualité pour les formations en sophrologie.)

Il est recommandé de suivre une formation sérieuse et reconnue par une fédération professionnelle. De plus, certaines mutuelles et assurances demandent une certification spécifique pour rembourser les séances de sophrologie. Avant de choisir une école, vérifiez attentivement sa réputation, son affiliation éventuelle à des fédérations professionnelles et la reconnaissance de son certificat dans la profession de sophrologue.

École de Sophrologie à distance

Il est également tout à fait possible de suivre une formation de qualité et de devenir sophrologue grâce à des cours en ligne. De nombreuses structures et écoles proposent des programmes d’apprentissage en ligne, ce qui offre une flexibilité importante pour les personnes qui ne peuvent pas assister à des cours en personne.

Quel est le salaire moyen d’un sophrologue ? 

Le salaire moyen d’un sophrologue peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, tels que la localisation géographique, l’expérience professionnelle, le type de clientèle ou encore le mode d’exercice (indépendant, salarié, en cabinet privé, en entreprise, etc.).

Devenir sophrologue indépendant permet d’établir ses propres tarifs contrairement à ceux employés par des institutions. En France, par exemple, les tarifs horaires d’un sophrologue indépendant peuvent varier en moyenne entre 50 € et 80 €, voire plus.

Comment se lancer en tant que sophrologue ?

Lors de votre futur formation il sera important pour vous d’anticiper ces éléments pour préparer votre entrée dans le milieu professionnel :

  • réalisation d’une étude de marché ;
  • choix d’un statut juridique ;
  • gestion administrative et financière de l’activité de sophrologue.

Devenir sophrologue à son compte : avoir son cabinet

Tout d’abord il faut savoir que que beaucoup de sophrologues exercent en tant qu’indépendants. L’avantage et de pouvoir gérer son propre emploi du temps. Votre réussite en tant que sophrologue dépendra alors de votre capacité à développer une clientèle fidèle et à promouvoir vos services de manière efficace.

En devenant sophrologue indépendant, vous avez la liberté de fixer vos tarifs. Vous pourrez également cibler différents groupes de personnes, tels que des enfants, des personnes âgées, des athlètes, des entreprises, etc. afin de varier l’approche de votre pratique.

Il faut avoir conscience que les revenus d’un sophrologue indépendant peuvent être irréguliers, surtout au début de l’activité. La stabilité financière peut être un défi. En tant que travailleur indépendant, vous êtes responsable de la gestion administrative de votre entreprise, y compris la comptabilité, les taxes, et la promotion de vos services.

Il est important de bien réfléchir à ces avantages et inconvénients. Vous devez planifier soigneusement votre transition vers une carrière de sophrologue indépendant, et être prêt à relever les défis qui peuvent survenir.

Devenir sophrologue dans différentes structures sociales

Le choix de travailler en tant que sophrologue dans différentes structures sociales peut également avoir de nombreux avantages :

  • En entreprise (intra-entreprise ou en tant que consultant) :

En devenant sophrologue dans en entreprise vous bénéficier d’une certaine stabilité financière grâce à des contrats réguliers. Vous avez également la possibilité non négligeable de collaborer avec d’autres professionnels de différents corps de métier.

Vous serez par contre moins autonomes dans votre pratique et moins flexible dans vos horaires.

  • En association ou structure sociale (hôpital, école, ONG, etc.) :

Travailler dans des structures sociale vous permettra de contribuer à un impact positif sur la communauté. Vous avez également la possibilité de collaborer avec d’autres professionnels de la santé ou de l’éducation. De plus, certaines structures offrent des opportunités de formation continue. Vous serez par contre probablement soumis à des contraintes institutionnelles et des protocoles spécifiques. Et vous dépendrez des financements et ressources de la structure.

Chaque option a ses avantages et inconvénients, et le choix dépendra de vos préférences personnelles, de votre style de travail, de vos objectifs professionnels et de la population que vous souhaitez servir.

Se spécialiser pour mieux cibler sa clientèle

Dans le métier de sophrologue, il est possible de se spécialiser dans différentes domaines pour répondre aux besoins spécifiques d’une clientèle. Cela vous permettra de vous démarquer par rapport aux autres professionnels. Voici quelques spécialités possibles en sophrologie :

    • Sophrologie pour la préparation mentale : Axée sur l’accompagnement d’athlètes, d’artistes ou de personnes préparant des événements spécifiques (examens, compétitions, performances) pour optimiser leurs performances mentales.
    • Sophrologie en entreprise : Spécialisation visant à apporter des interventions en milieu professionnel pour améliorer la gestion du stress, renforcer la cohésion d’équipe et favoriser le bien-être au travail.
    • Sophrologie pour la gestion des émotions : Se concentre sur l’enseignement de techniques pour comprendre et gérer les émotions, favorisant l’équilibre émotionnel au quotidien et permettre de lutter contre certaines addictions.
    • Sophrologie pour la gestion de la douleur : Une spécialisation orientée vers l’utilisation de techniques sophrologique pour aider les individus à mieux faire face à la douleur physique ou chronique.

    Certaines écoles de sophrologie proposent également des formations complémentaires pour permettre aux praticiens de se spécialiser dans des domaines spécifiques.

    Devenir sophrologue : comment déterminer ses tarifs ?

    Il est important de communiquer clairement vos tarifs à vos clients. Différents facteurs vont vous aider à déterminer les tarifs que vous pouvez mettre en place en tant que sophrologue.

     Premièrement, vous devez identifier vos coûts d’exploitation, tels que la location de votre espace de travail, les frais de formation continue, les assurances, les frais administratifs, etc.

    Il faut avoir conscience que les sophrologues expérimentés peuvent souvent facturer des tarifs plus élevés en raison de leur expertise. Renseignez-vous sur les tarifs pratiqués par d’autres sophrologues dans votre région. Cela vous donnera une idée des normes du marché et vous aidera à fixer des tarifs compétitifs. Vos tarifs peuvent également varier en fonction de la clientèle que vous visez.

    Si vous proposez des services spécialisés, des programmes particuliers ou des techniques avancées, cela peut justifier des tarifs plus élevés. Mettez en avant vos spécificités ! Revisitez vos tarifs périodiquement en fonction de l’évolution de votre expérience, de la demande du marché et de l’inflation.

    Vous avez maintenant toutes les clés en main pour pouvoir vous lancer !

    Laisser un commentaire

    S'inscrire à la Newsletter Nos Formations

    Articles similaires

    Comment financer une formation en phytothérapie avec son CPF ?

    Comment financer sa formation en phytothérapie avec ou sans le CPF ?

    La phytothérapie, une science millénaire utilisant les plantes à des fins thérapeutiques, gagne en popularité au sein de la société moderne en quête de solutions naturelles. Si vous aspirez à maîtriser ...

    Lire plus

    Guide pour réussir sa reconversion dans le secteur professionnel du bien être

    Formations dans le bien-être : les questions à se poser avant de se reconvertir

    Les formations aux métiers du bien-être ont le vent en poupe. Depuis quelques années, et peut-être même encore plus depuis l’épisode Covid, nombreuses sont les personnes à opter pour une ...

    Lire plus

    Formation : comprendre la certification

    Formation certifiante : comprendre la certification dans les organismes de formation

    Vous souhaitez vous former à un métier du bien-être mais vous vous questionnez sur les diverses formations qui existent dans ce domaine ? Vous vous sentez perdu face aux termes ...

    Lire plus